Yoshiyuki Tomino exprime son avis sur le doublage d’animés

Créateur de la Saga Gundam, Yoshiyuki Tomino est revenu sur le devant de la scène Gundam après une longue absence sur la celle-ci en présentant sa nouvelle série G No Reconguista. Mais il faut dire aussi que le réalisateur est adepte également des phrases chocs en donnant son opinion sur l’état de l’industrie de l’animation et ses travaux. L’auteur s’est exprimé dans la dernière édition de « Beat Magazine » édité par Bandai Visual où il fait part de son ressenti sur son travail et ses précédentes créations.

tomino

Yoshiyuki Tomino devant une statue du RX-78-2 Gundam

« Des comédiens de doublage qui ont tous la même voix »

Selon Tomino, tous les jeunes comédiens de doublage qu’il a fait auditer pour la série G No Reconguista sont « contaminés par les animés à la mode« . Pour lui, ils ont « tous la même voix et il a fallu les contraindre à casser leurs habitudes« . Tomino exigeait de ses comédiens qu’ils s’expriment avec leur voix naturelle sans sur-jeu ou exagérations. Il a par ailleurs montré une haute estime pour le travail de la comédienne Yu Shimagura (qui joue Aida dans G Reco et a interprété Millais Alloy dans Gundam AGE) qui a parfaitement appliqué ces changements à partir du deuxième épisode de la série.

aida-reihanton

Aida de G No Reconguista

« Demander à Syd Mead de faire le mecha design de Turn A Gundam n’était pas une bonne idée »

Souvent adepte de l’auto critique et de la remise en question de ses précédents travaux, Tomino a également exprimé son regret sur le choix de la direction artistique de Turn A Gundam. S’il porte toujours une très haute estime pour le travail de Syd Mead, il pense que « c’était une erreur de lui demander de faire le mecha design de la série« . Le réalisateur a précisé en disant qu’il est « un grand fan de ses travaux« , cependant « quelque chose n’allait pas dans les dessins proposés, mais il était trop tard pour faire marche arrière« . Tomino a ajouté qu’il a depuis appris à être plus franc avec les designers et qu’il a appliqué cette règle pour G Reco. On remarquera néanmoins que le G-Self de la série conserve toujours un aspect très différent des designs classiques de Gundam. Donc malgré ce « regret », Tomino aura quand même choisi de trancher avec les habitudes et de marquer avec une direction artistique radicalement différente de la moyenne. Et comme Turn A Gundam, G-Reco va certainement susciter des débats quant à sa plastique.

g-self turna

Le G-Self, le MS principal de G No Reconguista dessiné par Akira Yasuda et le Turn A Gundam de Syd Mead

On notera que Syd Mead a été également crédité dans la série Gundam Build Fighters (il n’est pas encore confirmé s’il ce sera le cas sur Gundam Build Fighters Try), élément que Tomino semble avoir omis. Néanmoins, le réalisateur est coutumier de ne pas donner d’avis sur les séries Gundam qu’il n’a pas dirigées.

Source : ANN