Tous les articles par Seb

Dragon Ball dépasse Gundam dans les recettes de Bandai Namco

Le groupe Bandai Namco a publié les résultats de son deuxième trimestre de l’année fiscale se terminant le 31 mars 2018.

Sur cette période, la licence Dragon Ball a dépassé les ventes générées par celles de Gundam. Ainsi, Dragon Ball a généré un chiffre de 43.1 milliards de yens (~ 313 millions d’euros) contre 32.7 milliards (~247.84 millions d’euros) pour Gundam. Par rapport au précédent trimestre, on constate que la licence Gundam a stagné tandis que Dragon Ball a monté en flèche pour la détrôner.

Le groupe prévoie 75.7 milliards de yens pour Dragon Ball sur la totalité de l’année fiscale, contre 70.9 milliards pour Gundam. Soit respectivement environs 573.75 et 537.37 millions en euros.

Par contre, du côté de la division Hobby, Gundam est toujours à la tête avec 11 milliards de revenus (~ 83.37 millions d’euros), avec juste derrière Kamen Rider et Dragon Ball.

Source : ANN

Gunpla : Le planning des sorties du mois de novembre 2017

Les sorties Gunpla du mois de novembre 2017.

3 novembre

HG 1/144 Zaku I (Kycilia’s Forces)

HGPG 1/144 Petit’Gguy Setsuna F Seiei Blue & Placard

11 novembre

HGBC 1/144 24th Century Weapons

HGBF 1/144 Cherudim Gundam Saga TYPE.GBF

MG 1/100 GM Sniper Custom

HG 1/144 Zaku Half Cannon

Legend BB Musha Gundam Mark III

18 novembre

RG 1/144 MS-06R-2 Johnny Ridden’s Zaku II

Yoshiyuki Tomino parle des débuts de la licence Gundam

Au travers d’une entrevue accordée à Oricon, Yoshiyuki Tomino a parlé des premiers jours de la franchise Gundam.

Selon ses dires, celui-ci l’aurait créée « pour survivre ». Il a également cédé les droits d’auteur au studio Sunrise, estimant que s’il détenait tout seul ces droits, le marché n’aurait jamais été comme aujourd’hui. Bien qu’il ait toujours des réserves sur l’exploitation de la licence, en regardant la longévité de celle-ci il pense qu’il a pris la meilleure décision pour les intérêts de Gundam.

L’interview a évoqué également sa casquette d’écrivain, Tomino ayant écrit quelques best-sellers. La raison pour laquelle il s’est lancé dans cette filière est assez simpliste au final, il voulait « devenir célèbre ».

Source : ANN