Archives de catégorie : Divers

Le RX-78-2 Gundam chez Hollywood dans le film READY PLAYER ONE

Si Pacific Rim a revendiqué une inspiration au genre mecha japonais dont Gundam en son temps, il semblerait qu’Hollywood continue de titiller le coeur des fans de Gundam avec une nouvelle référence.

Il s’agit du film READY PLAYER ONE, dont la bande annonce a mis en émoi beaucoup de monde tant celle-ci est ostensiblement bardée de références à la culture populaire. Très rapidement, à 2min13, nous apercevons le RX-78-2 Gundam se lançant au combat. Ce film de Steven Spielberg sortira en 2018.

Une façon de dire qu’Hollywood a des vues sur la franchise ?

Dragon Ball dépasse Gundam dans les recettes de Bandai Namco

Le groupe Bandai Namco a publié les résultats de son deuxième trimestre de l’année fiscale se terminant le 31 mars 2018.

Sur cette période, la licence Dragon Ball a dépassé les ventes générées par celles de Gundam. Ainsi, Dragon Ball a généré un chiffre de 43.1 milliards de yens (~ 313 millions d’euros) contre 32.7 milliards (~247.84 millions d’euros) pour Gundam. Par rapport au précédent trimestre, on constate que la licence Gundam a stagné tandis que Dragon Ball a monté en flèche pour la détrôner.

Le groupe prévoie 75.7 milliards de yens pour Dragon Ball sur la totalité de l’année fiscale, contre 70.9 milliards pour Gundam. Soit respectivement environs 573.75 et 537.37 millions en euros.

Par contre, du côté de la division Hobby, Gundam est toujours à la tête avec 11 milliards de revenus (~ 83.37 millions d’euros), avec juste derrière Kamen Rider et Dragon Ball.

Source : ANN

Yoshiyuki Tomino parle des débuts de la licence Gundam

Au travers d’une entrevue accordée à Oricon, Yoshiyuki Tomino a parlé des premiers jours de la franchise Gundam.

Selon ses dires, celui-ci l’aurait créée « pour survivre ». Il a également cédé les droits d’auteur au studio Sunrise, estimant que s’il détenait tout seul ces droits, le marché n’aurait jamais été comme aujourd’hui. Bien qu’il ait toujours des réserves sur l’exploitation de la licence, en regardant la longévité de celle-ci il pense qu’il a pris la meilleure décision pour les intérêts de Gundam.

L’interview a évoqué également sa casquette d’écrivain, Tomino ayant écrit quelques best-sellers. La raison pour laquelle il s’est lancé dans cette filière est assez simpliste au final, il voulait « devenir célèbre ».

Source : ANN

Un robot Haro parlant tiré de Mobile Suit Gundam en cours de développement

Développé via un partenariat entre Bandai Namco, IBM Japan et VAIO, une version largement plus évoluée des précédents robots Haro, mascottes de la franchise, est en passe d’arriver.

Mesurant dans les 19 centimètres, les yeux et la « bouche » seront éclairés pour lui permettre de simuler plusieurs émotions. Le Gundam Concierge Haro sera capable de se mouvoir dans la direction des personnes qui l’appelleront. Il sera capable d’interagir avec un ordinateur ou un smartphone via Wi-Fi et Bluetooth. Dans sa version actuelle, il est conçu pour tenir des conversations à propos de Mobile Suit Gundam, comme par exemple parler des personnages, donner des informations, faire des quiz, citer des répliques, etc.

 

Le robot sera présenté conjointement par Bandai Namco, IBM Japan et VAIO lors du salon CEATEC 2017, qui aura lieu du 3 au 6 octobre à Chiba, au Japon. Bandai Namco se charge de la production, tandis qu’IBM est responsable du développement de l’IA et VAIO de la conception du corps.  La sortie publique est prévue pour 2018, sans information pour le moment quant au prix et à la date précise.

Source : Crunchyroll

Nagoya TV ferme sa case Animation qui a diffusé Mobile Suit Gundam en 1979

Nagoya TV (Metele) mettra fin à sa case Animation quarantenaire du samedi soir pour septembre. Celle-ci sera remplacée par un programme d’actualités.

Il s’agit de la case horaire qui aura diffusé Mobile Suit Gundam en 1979, celle-ci était le troisième programme du segment. Sa première diffusion fut en 1977 avec la série Zambo 3, le premier animé maison de Sunrise (Nippon Sunrise à cette époque) et réalisé aussi par Yoshiyuki Tomino.
Après la diffusion interrompue de Mobile Suit Gundam, qui eut de faibles scores à l’époque mais sauvée par ses produits dérivés et adaptations en films, le segment continua de passer différentes séries de mechas telles que les « Braves/Yuusha », B-Daman, Dinosaur King, ou Battle Spirits.

Selon le journal Asahi Shimbun, la raison évoquée est le faible taux de natalité au Japon qui provoque des chutes d’audience du segment.

Source : ANN

Un système de rentrée atmosphérique issu de Zêta Gundam testé par des chercheurs

C’est une technologie inspirée de la série Zêta Gundam qui a été testée pour permettre une rentrée atmosphérique des satellites plus sûre.

Le système Ballute déployé par le croiseur Argama lors d’un suvol de l’atmosphère terrestre

Inspiré du système « Ballute » de la série, un micro-satellite du nom de EGG a été envoyé depuis l’ISS. L’EGG était protégé par un bouclier hémisphérique qui a effectivement fonctionné en tant que parachute protégeant l’appareil de la chaleur dégagée, facilitant ainsi sa rentrée atmosphérique.

Le système Ballute installé sur un RMS-06 Marasai, diagramme issu du Mobile Suit Pilot Manual Vol. II

L’expérience fut menée le 23 juin avec succès et les chercheurs sont d’ores et déjà en train de plancher sur une version compatible avec un vaisseau spatial tel que les Soyouz Russes. Cette technologie permettra ainsi de mieux protéger les astronautes lors de cette phase de rentrée sur Terre en faisant ralentir le vaisseau et donc générer moins de chaleur liée au frottement de l’air.

La version réelle du Ballute est faite à partir d’un matériaux similaire aux couvertures et habits anti feu et mesure environ 80cm de diamètre. Une fois déployé, l’EGG a ralenti et s’est posé sur Terre après environ 3 mois de descente. Le bouclier aérien s’est consumé comme prévu à un peu moins de 100km au dessus du Pacifique.

Source : ANNAsashi Shimbum

Bandai Namco : Gundam est toujours la licence la plus rentable du groupe

L’année fiscale s’est achevée pour le groupe Bandai Namco et celui-ci dévoile ainsi ses résultats.

Sans réelle surprise, c’est toujours la licence Gundam qui tient la barre haute sur les revenus du groupe. Si les ventes globales de la licence ont rapporté un peu moins que l’année précédente, avec 74.3 milliards de yens (~600.64 millions d’euros) pour l’année fiscale 2017, c’est la section Toys and Hobby qui a tiré plus de profits avec 26.4 milliards de yens (~213.42 millions d’euros).

Le groupe envisage cependant des revenus à la baisse pour l’année 2018.

Parmi les autres licences, ce sont les habituels Kamen Rider, One Piece et Dragon Ball qui représentent une belle part des revenus du groupe.

Une statistique intéressante diffusée en fin du document, le groupe propose le nombre et la durée totale de toutes ses productions cumulées.

Le compositeur des musiques de Mobile Suit Gundam nous a quitté

Yushi Matsuyama, de son vrai nom Shigeru Matsuyama, nous a quitté à l’âge de 79 ans des suites d’un incendie qui s’est déclaré dans son domicile ce vendredi.

Il fut le compositeur des musiques de la série TV originale Mobile Suit Gundam, et plus récemment de quelques chansons sur l’adaptation animée de Gundam The Origin. En dehors de Gundam, il est connu pour avoir travaillé sur des travaux télévisés, des publicités, et des films.

Source : ANN